Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poèmes et Pensées - Page 6

  • Essai poème 13 novembre 2011

    Ton corps me laisse proche de l’abime de ma passion

    L’humus de ta sève régale l’infini désir que je lis en toi

    Mon âme est au bord de la rupture de tout ses sens

    Et je m’enivre de la chaleur de ta chair et de son gout.

    Puisse en moi l’envie qui s’imprègne de  ta déraison

    Que l’union de nos liqueurs fasse de moi ton roi

    Et de toi femme esclave de ton infini  jouissance

    Pour que je t’abreuve de ma semence d’un seul coup.

     

    PascalH

  • Essai Poèmes 26 10 2011

     

     

    Son cœur bat la chamade et son désir n’en devient que plus grand
    Son sexe légèrement humide se languit à présent
    Ses yeux deviennent humide car de cet homme comme amant
    Va lui refaire découvrir le plaisir qu’elle attend depuis longtemps.
    Je me revoie lui   caresser son corps  de sirène
    Juste à cet endroit ou tout vous émerveille
    Pour y gouter l’absinthe sur mes doigts son désir
    Marquant ainsi mon territoire par son plaisir
    Sa main descend lentement vers cette chapelle ardente
    Celle-ci tremble car elle connait bien ce désir qui la brule
    Ses doigts n’en sont qu’à quelques centimètres  puis rentre
    Pour s’engouffrer dans ce puits ruisselant  d’envie.
    Leurs mains jouent sur ce tissu qui les attire
    Pensant à ses soirées où leurs corps vont chavirer
    D’un regard ils savent que ce doux drap les inspire
    A un amour plus que passionné
    Et rendre ainsi jaloux l’œuvre de Shakespeare

     

     

     

    PascalH

     

     

  • Bribe de texte 16 10 2011

    Elle se couche à demi nu sur mes espoirs insensés
    Me donnant l'air de rêver à des ébats inachevés
    Ma main caresse délicatement à travers le tissu sa peau
    Et puise en moi toute les envies comme tout avant propos
    Puis pour la servir lui rendant au mieux les plaisir de chair
    Happant le fruit défendu pour en dévorer l'incendiaire
    Je me repend après l'acte ou la fusion suit l'extase
    De ses prières qui prisent l'envie d'un règne de dévotion,

    PascalH